Preloader

Festival Kongo River

Fleuve De Mémoire Et Des Légendes

Il porte dans ses eaux mémorielles des sages, des rythmes, des cris de joie et peine.

Il porte dans ses eaux mémorielles des sages, des rythmes, des cris de joie et peine d’un peuple qu’il unit et intègre à travers les bras de fraîcheur de ses affluents tumultueux. Dans sa vision de l’écologie sacrée, le bassin du Congo est le cœur de la planète terre et le peuple congolais est aujourd’hui le père et la mère de l’humanité.

Il faut donc que tous les peuples de la terre s’imprègnent du réel danger qui menace le bassin du Congo. Si la situation s’empire, le peuple congolais périra mais ce ne sera pas de manière esseulée. Tous les autres peuples de la terre suivront parce que le cœur de la planète s’arrêtera de battre.

Le concept relatif à l’écologie sacrée a été très vite oublié et pourtant, il permettait aux anciennes générations de protéger la nature. Il faut donc que les différents peuples africains s’imprègnent de cette vision et cessent d’imiter le modèle européen, a-t-elle martelé.

Par rapport au discours à tenir demain afin que nous puissions léguer à nos enfants un monde meilleur, « La reine », comme l’appellent affectueusement ses sujets, pense que les Africains doivent puiser dans leur sagesse ancestrale pour mettre sur pied une nouvelle façon de faire et la pro- poser au monde entier.

Sa conviction profonde est que le modèle de développement européen a présenté d’énormes limites; il faut désormais agir autrement.

Après cette présentation, la parole a été passée à La Reine Kabatusuila Diambi Tshiyoyo pour une brève allocution sur l’économie bleue. Née à Kinshasa et travaillant à l’international, Madame Diambi Kabatusuila est la Reine traditionnelle du peuple Bakwa Luntu du Kasaï et du peuple bantu du Brésil. Dans son allocution, elle s’est évertuée à présenter sa vision de la situation actuelle du Bassin du fleuve Congo ainsi que ses pistes de solution. Elle tisse des réseaux de solidarité dans plusieurs pays pour trouver les financements nécessaires pour résoudre les problèmes qui ont été soulevé par les orateurs l’ayant précédée.

Sa conviction est que les politiques ne peuvent pas tout faire seuls, ils ont besoin de l’accompagnement de la société civile et de toute la population. Dans cette optique, elle s’est insurgée contre l’individualisme qu’a apporté une modernité qu’elle qualifie de « putative » modernité. Hier encore a-t-elle rappelé, quand on avait soif, on pouvait frapper à une n’importe quelle porte, demander de l’eau. Aujourd’hui c’est tout le monde qui veut avoir sa bouteille d’eau. Cet individualisme provoque une prolifération des bouteilles en plastique qui finissent leurs vies dans nos cours d’eau. Le Fleuve Congo est désormais nommé « le fleuve des plastique ».

Elle considère que ce fléau provient de ce comporte- ment nouveau dans le chef de nouvelles générations venues avec le développement. Aussi, s’interroge-t-elle sur ce fameux développement, qui serait bien paralogique, à bien des égards. Pour la Reine Diambi, il n’y a aucun doute. L’imposition d’un standard de vie à l’européenne est à la base de toute cette pollution en déchets plastiques qui tuent nos rivières et risquent de dégrader la qualité des eaux du fleuve Congo. Il est temps, réclame la Reine Bakwa Luntu d’arrêter de copier de manière aveugle et de nous recentrer sur nos valeurs culturelles.

Rapport Kongo River

Consultez Notre Rapport

Consultez notre Rapport Du Festival Kongo River directement En Ligne et sans interruption

Téléchargement Direct

Téléchargez Notre Rapport

Vous pouvez aussi dans un autre cas directement télécharger notre Rapport sur format PDF sur votre Mobile

Lancement à Kinshasa de la 2eme édition du festival Kongo River

C’était en présence de plusieurs personnalités notamment quelques membres du gouvernement, les députés et les…

Le Fleuve Congo, au cœur des défis environnementaux, culturels et socio-économiques

Kongo River est un carrefour où les scientifiques, les artistes, politiques, investisseurs et étudiants viennent…

Festival Kongo River 2, les rideaux tombent

Les rideaux pour la deuxième édition du Festival Kongo River, véritable tribune holistique et synergique…

Lancement à Kinshasa de la 2eme édition du festival Kongo River

C’était en présence de plusieurs personnalités notamment quelques membres du gouvernement, les députés et les…

Le Fleuve Congo, au cœur des défis environnementaux, culturels et socio-économiques

Kongo River est un carrefour où les scientifiques, les artistes, politiques, investisseurs et étudiants viennent…

Close